Nom des exploitants

Marc Danielou

Nom de l’exploitation

Domaine OLiBRiUS


Type de production

Viticulteur

Ville

Villeneuve-lès-Avignon - Gard (30)


Département

Gard (30)

Date de notre dernière visite

16/09/2019


Score pilier agro-écologique

74

Score pilier socio-territorial

61

Description

En vallée du Rhône méridionale, dans la région d’Avignon, côté Gard, le domaine OLiBRiUS est à tout point de vue atypique. Sur ces côtes du Rhône gardoises, Marc Danielou a installé sa cave dans le village de Codolet, où il est le seul producteur à vinifier.

Vendanges Domaine Olibrius

Historique

Passionné de vin depuis toujours, Marc Danielou n’a pourtant pas grandi dans cet univers et n'est pas issu de ce milieu. Très tôt, "il y a 35 ans", il a commencé à lire toutes sortes de livres techniques sur le sujet, a pris des cours de dégustation, et travaillé ponctuellement dans des domaines, comme L’Oustal Blanc dans le Minervois, devenu son mentor. En 2009, il fait le grand saut : « Je me suis dit si je ne le fais pas maintenant, je vais le regretter. » Après avoir acheté une petite parcelle et vinifié chez un copain, il s'est progressivement agrandi. Il exploite aujourd’hui 2,5 ha. « Je ne veux pas devenir esclave de ce métier que j’adore. J’ai choisi de rester à une taille que je maîtrise bien, » confie le producteur. Aujourd’hui, il produit des Côtes du Rhône, Côtes du Rhône Villages Laudun et IGP Pays d’Oc, à sortir au printemps 2020.

Mise en carton bouteilles de vin Domaine Olibrius

Les secrets de production

Un rendement modéré, des vinifications en petit volume et des cuvaisons plutôt longues, un élevage en fût pour la totalité des vins. Marc Danielou produit 8-12 000 bouteilles par an en agriculture raisonnée. Ses vins sont issus à 90% de vieilles vignes de plus de 50 ans en gobelets et de cépages anciens et traditionnels (Carignan, Grenache, Counoise et Clairette). Sa production, « sans calcul et sincère » est illustrée d’un souvenir très personnel affiché sur ses étiquettes : un dessin de sa fille quand elle avait 4 ans. Son nom, OLiBRiUS, lui correspond bien « et à mes vins qui sortent de l’ordinaire par rapport à la région. » Son élevage en fût de chêne, entre 12 et 30 mois, en font un joli vin boisé peu marqué et fondu. « L’appellation plus prestigieuse pour moi, c’est le Côtes du Rhône villages Laudun, une appellation qui devrait devenir un Cru en 2021. » 

Fûts de vin vallée du Rhône Domaine Olibrius

Le choix de Bonjour Le Bon

Un personnage atypique, une toute petite exploitation, une vraie différenciation sur le vin, le nom des vins, les étiquettes, la philosophie de production (des vins de garage). Un passionné et une forme d’érudition autour du vin et de la vinification. Il fallait le dénicher !!!

Un personnage haut en couleur totalement habité par ce qu’il aime et ce qu’il fait. Le résultat donne de magnifiques vins en petites quantités afin de ne pas trahir sa vision de la viticulture.
 Des cuvées singulières gourmandes efficaces où les cépages du Rhône sont mis à l’honneur. À découvrir.

Marc Danielou Domaine Olibrius

À la rencontre des producteurs

Marc Danielou nous répond…

Votre plus grande fierté

De l’avoir fait !

Une région de cœur

Breton d’origine, j’ai eu une opportunité professionnelle dans le Gard il y a 25 ans et dans un tout autre domaine que le vin… Je ne savais même pas que j'arrivais dans une région viticole. J’ai commencé il y a 20 ans par faire du vin dans mon garage, une ou deux barriques, j’ai fait des petites expériences jusqu’à sauter le pas en 2009 et en faire mon métier.

La vision du métier

Je fais des vins concentrés, bien mûrs, élevés en fûts qui ne se font pas forcément dans la région. Mon objectif, un style de vin que j’aime boire. Je suis breton d’origine, je ne viens pas d’une famille de vignerons et je me suis lancé là-dedans… par passion tout en étant du conscient de l'enjeu et de la difficulté du métier... Mon entreprise est totalement auto-financée et je réinvestis dans des parcelles ou du matériel dès que je le peux. Je suis une petite exploitation et je ne demande aucune aide à personne. Je me sens totalement libre…

Les 3 questions sur votre calendrier

  • Votre rythme au fil des saisons : J’organise mon rythme de travail comme j’ai envie dans la vigne. Il y a la taille de la vigne en début d’année. Je soutire et prépare les vins pour la mise en bouteilles d’avril à juin. Je m’autorise des vacances en août, avant les vendanges, en septembre-octobre. Les vinifications m'occupent jusqu'à fin novembre. L’étiquetage et le conditionnement en cartons se font en fin d’année. Je suis un paysan sans tracteur : toutes mes vignes sont travaillées en prestation de services pour le travail du sol et les traitements, mais je fais le travail manuel. Après les vendanges 2019, je vais procéder au travail du sol en traction animale. Le travail inter-ceps au cheval est indiscutablement une réussite sur les vieilles vignes en gobelets. 

  • Jours travaillés sur l’année : Depuis un an et demi, je ne fais plus que ça, mais ce n’est pas tout à fait un temps plein. Je ferais ça jusqu’à la retraite, et même après, si physiquement c'est possible...

  • Moment préféré : Faire découvrir mes vins !

Et si on vous demandait

  • Votre dicton ou adage : quand on veut on peut…avec persévérance et motivation, beaucoup de choses sont réalisables.
  • Votre Passion : Le vin !...pas très original, me direz-vous!
  • Si vous aviez 90 ans, que diriez-vous aux jeunes : De persévérer et d’y croire quand on a un projet

Découvrir les produits de ce producteur