Nom des exploitants

Cécile Vidal

Nom de l’exploitation

La Noyeraie des Borderies


Type de production

Noix

Ville

Louzac St André


Département

Charente (16)

Date de notre dernière visite

10/03/2020


Score pilier agro-écologique

52

Score pilier socio-territorial

75

Installée au cœur du terroir de la fameuse appellation des Borderies à 8 km de Cognac, entourée de vignes, dans un petit hameau de 700 habitants, Cécile Vidal s’occupe de ses 3000 noyers - en moyenne 30 ans d’âge -, étalés sur environ 20 hectares. La ferme, un ancien chai viticole, est entourée de ces « grands arbres qui trônent à 15m de haut » et d’un joli bois qui amène une biodiversité intéressante. Elle fait partie des 2% des vergers français qui produisent des noix en Charente. Cécile Vidal y produit uniquement des noix qu’elle propose, fraîches, en coque, en cerneaux ou en huile vierge. En mai 2020, elle démarre sa conversion au bio qui sera effective dans trois ans. Ses noix sont plébiscitées par les plus grands chefs, en Charente (Christophe Coutanceau à La Rochelle, Thierry Verrat à La Ribaudière) ou à Paris (L’Astrance, Ledoyen, L’Arpège, etc.). La noyeraie a également été sélectionnée par le prestigieux Collège Culinaire de France.

 

Histoire

Dans les années 80, le grand-père de Cécile était distillateur sur l’exploitation. Les droits de plantation revendus par sa grand-mère ont été rachetés par son père, médecin à Cognac qui y a fait un nouveau choix : les noix. Pourquoi ? Parce que c’est une culture qui nécessite moins de travail que la vigne, et qu'il pouvait conjuguer avec son activité principale. Cécile a créé une société avec son père en 2014 et depuis, avec une petite équipe, ils s'engagent de plus en plus dans la transformation des noix sur l'exploitation. De 10% en 2014, ils ont comme objectif 100% de vente directe en 2021. Consultante en RH et élue à la chambre d'agriculture, Cécile s’est installée à la ferme en 2017, jonglant entre son activité d’agricultrice et les saisons. Aujourd’hui, l'exploitation possède sa propre presse à huile, moderne, qui leur permet d'extraire deux qualités de pression, à froid et à chaud. 

  

Les secrets de production 

C’est essentiellement la manière dont les noix sont traitées à la récolte, puisqu’elles doivent rester le moins possible à terre. Elles doivent également être séchées très rapidement. « Il faut faire attention à la noix, au décorticage et à l’extraction pour l’huile. Le savoir-faire consiste essentiellement à trier correctement les cerneaux, manuellement. Les noix ne se conservent pas car elles sont pleines d’oméga 3, qui s’oxyde rapidement et donne ce goût rance. Les cerneaux s’oxydent encore plus, idem pour l’huile. Notre secret, c’est de décortiquer les noix au fur et à mesure des besoins. Du coup, quand vous les achetez en sachet, elles ont à peine quelques jours. Idem pour l’huile que nous transformons au fur et à mesure de l’année : on n’en stocke pas trop et et surtout le moins longtemps possible pour garantir la meilleure expérience gustative à nos clients» explique la productrice.

  

Le choix de Bonjour Le Bon

Tout le monde autour de Cognac (chez nous!) connait La Noyeraie des Borderies. Impossible pour nous de ne pas la sélectionner d'autant plus que la qualité et ses pratiques sont au rendez-vous. Cécile est une passionnée, impliquée dans son territoire et dans la vie sociale.

À la rencontre des producteurs

Cécile Vidal nous répond...

 

Votre vision du métier aujourd’hui

Pour être agriculteur aujourd’hui, il faut de sacrées épaules ! Les français doivent reprendre confiance en leur agriculture, car nous sommes l’une des meilleures au monde.

 

Votre plus grande Fierté

De créer des emplois ! Et j’espère à l’avenir embaucher plus de personnel (nous avons deux salariés et entre 3 et 10 saisonniers lors de la récolte) ! Accueillir des stagiaires, pouvoir transmettre notre savoir-faire…

 

Vos challenges

L’huile vierge de noix est chère en raison de toutes ces manipulations et nous, les producteurs artisanaux, nous n'avons que peu de moyens pour dynamiser ce produit qui est peu connu et sous-estimé ! Et pourtant l’huile de noix est excellente : pour toutes les préparations froides que vous faites habituellement avec de l’huile d’olive, vous pouvez le faire avec de l’huile de noix.

 

3 questions sur votre calendrier :

Quel est votre rythme au fil des saisons ? L’effervescence est au moment de la récolte vers la Toussaint. Nous nous inquiétons pour le tonnage, il y a des machines qui cassent, beaucoup de personnel à gérer, c’est une période enivrante et angoissante à la fois ! Au fil de l’année mon travail principal est le démarchage pour faire connaître la maison !

Nous ramassons entre 30 et 50 tonnes de noix et nous sommes totalement autonomes pour les étapes suivantes : le rinçage, le séchage, le stockage et la transformation puisque nous avons notre propre presse désormais.

Nombre de jours de travail sur l’année ? Je m’autorise 15 jours de congés par an, parce que j’ai deux salariés et mon père qui m’aident…

 

Votre moment préféré de la journée/année ? Quand les palettes partent chez les clients… 

 

Et si on vous demandait…

 

Votre dicton ou adage : on a de la chance seulement si on sait saisir les opportunités !

Votre passion : les animaux de compagnie

Si vous aviez 90 ans que diriez-vous aux plus jeunes : prenez soin de votre famille et croyez en vos rêves

Découvrir les produits de ce producteur