Nom des exploitants

Pascal et Pierre Martres

Nom de l’exploitation

GAEC Labbe Martres


Type de production

Viande bovine

Ville

Asnières-Sur-Blour - Vienne (86)


Département

Vienne (86)

Date de notre dernière visite

20/06/2020


Score pilier agro-écologique

Score pilier socio-territorial

Historique

Mordus d’agriculture depuis tout petits, Pascal et Pierre ont repris la ferme de leurs parents, transfuges du Cantal. Dans cette ferme au cœur de la campagne limousine, la famille a trouvé son bonheur pour s’installer en famille, et penser aux générations suivantes. Pascal a repris l’activité en 1997, et Pierre l’a rejoint en 2000, comme une évidence.

 

Les secrets de production 

« Travailler de manière traditionnelle en nourrissant les animaux à l’herbe et aux céréales, tout en leur donnant le plus de confort possible ! 

Les laisser pâturer l’herbage, grandir et s’élever naturellement, simplement et tranquillement ! » commente Pascal Martres.

 

Le choix de Bonjour Le Bon

Les 2 frères ont cela dans le sang. Ils aiment leurs animaux et les terres où ils ont leur exploitation conviennent idéalement à l’élevage. Louis-Marie qui les connait depuis un certain temps est toujours épaté du rapport homme-animal dans cette ferme. La douceur et le calme qui y règnent en disent beaucoup sur le respect et le bien-être des animaux. 

À la rencontre des producteurs

Pascal Martres nous répond...

 

Votre vision du métier aujourd’hui 

L'agriculture doit retrouver son autonomie en terme de production et renouer le contact direct avec le consommateur. Aujourd’hui, l’agriculteur est un entrepreneur qui doit être capable de gérer une entreprise agricole avec tous ses aspects. Evidemment, il faut qu’il soit au contact de ses animaux, il doit travailler ses terres, mais aussi passer derrière un bureau. Cela nécessite beaucoup de polyvalence.

 

Votre plus grande Fierté 

Pouvoir continuer à vivre de notre métier!

 

Vos challenges 

Faire perdurer notre activité! Entre les évolutions du climat et les envies de la société, il va falloir faire cohabiter tout ça… Aujourd’hui, le métier d’agriculteur est devenu un métier très administratif, cela demande une gestion de plus en plus pointue. Il faut également s’adapter aux demandes du consommateur, les écouter, justifier et expliquer comment on travaille. On se rend compte que plus personne ne connait le monde rural, donc notre mission est aussi de le faire redécouvrir à la population, et faire perdurer les gestes de nos grands-parents. 

 

3 questions sur votre calendrier 

Quel est votre rythme au fil des saisons? L’hiver est une période calme, les animaux sont à l’intérieur, le printemps est consacré aux travaux des champs, et là, le rythme s’amplifie avant le gros pic de l’été, où nous récoltons les moissons, en plus de gérer les animaux.

Nombre de jours de travail sur l’année? Deux semaines de congés : une l’été, une l’hiver et un weekend que nous prenons à tour de rôle en hiver et au printemps avant que les travaux des champs débutent. 

Votre moment préféré de la journée: le matin quand j'effectue la tournée des animaux pour m'assurer qu'ils vont bien. Pour moi, je profite de ces moments de calme pour observer les vaches et leurs veaux dans une campagne qui se réveille paisiblement. 

    

Et si on vous demandait

Votre dicton ou adage: On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Votre passion: Découvrir, voyager! J’ai envie de faire le tour de tous les coins de France, surtout en campagne.

Si vous aviez 90 ans que diriez-vous aux plus jeunes: Qu’il faut savoir prendre le temps d'observer autour de vous, arrêter de courir, ralentir le rythme.

Découvrir les produits de ce producteur