Nom des exploitants

Emilie Cheminaud

Nom de l’exploitation

Les Filles de Beauregard


Type de production

Productrice de noisettes

Ville

Saint Saturnin - Charente (16)


Département

Date de notre dernière visite

15/04/2021


Score pilier agro-écologique

en cours

Score pilier socio-territorial

en cours

  

Histoire

Emilie Cheminaud reprend la ferme de ses parents pas à pas depuis 2016, et a réuni les exploitations de sa mère et de son père, à Asnières et Saint-Saturnin. Après une formation d’ingénieur agricole, elle a travaillé durant 10 ans à Paris chez un chocolatier-pâtissier-traiteur, à la recherche & développement puis aux achats. Elle tenait à se faire une solide expérience « ailleurs », tout en gardant son objectif de reprendre un jour l’exploitation familiale ancrée dans la vigne et la culture. « J’ai ça dans le sang », assure-t-elle. En arrivant à la ferme, elle plante des noisetiers et redécouvre le potentiel des arbres fruitiers du domaine. « J’ai découvert que nous en avions plein mais que nous n'en faisions pas grand-chose », ajoute la productrice. Dont acte. Aujourd’hui, elle signe notamment quatre pâtes à tartiner : au praliné, un mix de chocolat lait-chocolat noir, une tout chocolat noir, et une noisette-cacahuète.

 

Les secrets de production d’une bonne pâte à tartiner

« Nous choisissons des matières premières nobles, nous essayons de travailler sans additif ni conservateur et nous laissons volontairement ces petits morceaux de noisette croquants… Nos pâtes à tartiner ont un taux de 48% de noisette ! », explique la productrice.

Le choix de Bonjour Le Bon 

Enfin des noisettes 100% françaises! Les Filles de Beauregard sont installées tout près de chez nous et tous les produits sont élaborés directement à la ferme. Cette production totalement indépendante (elle ne fait pas partie d'une coopérative) est à l'initiative d'Émilie, une femme déterminée qui va au bout de ses idées même si les vents sont parfois contraires. Tous les produits sont succulents et chez Bonjour Le Bon ils ont fait l'unanimité... Il vous suffit de goûter !

À la rencontre des producteurs

Emilie Cheminaud nous répond...

 

La vision de votre métier aujourd’hui 

Il faut se diversifier, vendre en circuit court, fuir les filières industrielles ! Nous avons des produits de qualité en France qui sont dévalorisés à l'export, autant les garder et les valoriser chez nous ! Je pense notamment aux cultures de blé ou d’orge, en France nous faisons une culture de qualité, bien plus exigeante que celles labellisées de normes européennes. Résultat, on se retrouve face à des gens qui n’ont pas les mêmes normes. Et en plus, on ne vend pas cher. C’est cette production qu’on devrait valoriser à sa juste valeur plutôt que d’acheter à l’étranger, sans savoir de quelle manière il est produit ailleurs.

Votre plus grande Fierté 

Reprendre l’exploitation familiale et avoir une belle exploitation.  

Vos challenges 

Jongler entre les différentes casquettes que comporte ce métier : producteur, commercial, gérant, acheteur, vendeur, etc.

 

Diptyque panier noisette et champs

 

3 questions sur votre calendrier 

Votre rythme au fil des saisons :  J’ai une activité importante toute l’année. L’été il y a les récoltes, l’automne et l’hiver je me concentre sur la partie transformation et la vente, avec un pic pour les fêtes de Noël. En janvier, c’est plus calme, il faut se pencher sur la partie administrative. En février-mars, comme on a différentes cultures, l’activité est très variée. 

Prenez-vous des congés? 10 jours, en février.

Moment préféré de la journée : Le matin, quand je fais le point et que je commence ma tournée entre les vignes, les champs, les vergers et l'atelier.

 

Et si on vous demandait…

Votre dicton ou adage:  N'aie pas peur, vas-y !

Votre passion: Voyages, arts plastiques

Si vous aviez 90 ans que diriez-vous aux plus jeunes:  Seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin !

Découvrir les produits de ce producteur