Nom des exploitants

Miko Abouaf et Ian Spink

Nom de l’exploitation

Audemus Spirits


Type de production

Alcools et Spiritueux

Ville

Cognac - Charente (16)


Département

Charente (16)

Date de notre dernière visite

02/03/2021


Score pilier agro-écologique

Score pilier socio-territorial

Histoire

Miko, franco-australien, a fondé la distillerie en 2013. Il faut dire qu’il a toujours connu ce milieu puisque sa famille faisait déjà des liqueurs en Australie… Après son pays natal, Miko part direction Londres, puis la France où il arrive à 25 ans, et travaille dans une distillerie pendant quelques années avant de lancer sa propre marque. Son but ? Explorer les spiritueux de manière expérimentale : Challenger des parfums inédits, choisir la botanique comme matière première, créer des produits atypiques.

Il découvre la méthode de distillation d’Ian Hart de Sacred Spirits, née des méthodes de distillations dans les cocktails et la cuisine moléculaire au début des années 2000. Ian devient un ami et révolutionne son approche du métier. Cette méthode permet de distiller de manière artisanale et de mettre en avant la partie expérimentale. En 2014, Miko se lance dans l’aventure Audemus avec son premier gin, Pink Pepper. La même année, il rencontre Ian Spink qui produit et vend ses propres soupes artisanales au marché de Cognac. Les deux hommes deviennent amis et décident de travailler ensemble, Ian, s’occupant de l’exportation vers l’Angleterre. L’équipe s’agrandit avec Felipe qui les rejoint en tant que commercial et Marine au siège à Cognac.

 

Les secrets de production d’un bon Gin  

« Il existe beaucoup de gins aujourd’hui, des centaines… Si tu as une idée et une passion, il faut foncer. Je ne dit pas qu’il y a un secret mais il faut faire de la qualité avec de la qualité, c’est ça le secret ! Bien-sûr il y a la méthode, la manière de faire, mais quand c’est fait avec amour, pas besoin de secrets ! Notre point de départ, c’est la passion, puis on cherche à se perfectionner constamment… » explique Ian Spink.

 

Laboratoire de Miko

  

Le choix de Bonjour Le Bon

Quand on habite Cognac, on a forcément entendu parler du Pink Pepper Gin. Et là, flashback dans les années 90 au détour d'une soirée étudiante quelque peu arrosée et d'un mauvais souvenir de lendemain où l'on proclame : "plus jamais je ne boirai de Gin"...comme quoi, il ne faut jamais dire JAMAIS! Quelle belle découverte et voilà comment se reconcilier avec cet alcool qui devient un vrai moment de plaisir où tous les sens sont en éveil. Quand nous avons pénétré dans leur antre, nous ne savions pas si nous étions à Grasse chez un parfumeur ou bien dans un laboratoire d'un savant fou ou tout simplement chez eux...les 3 mon Capitaine! A (re)découvrir sans attendre et laissez-vous enivrer par cet élixir. 

À la rencontre des producteurs

Miko Abouaf  et Ian Spink nous répondent:

 

Votre vision du métier aujourd’hui  

Miko : Ce qui me tient le plus à cœur ? M’amuser, faire des choses qui me plaisent avec amour et passion, le reste suivra… Notre challenge est désormais la consistance. C’était un rêve pour moi de faire ce métier !

Ian : Ce qui m’intéresse, c’est continuer d’apprendre, suivre nos passions. Notre vision est née de la passion ! Nous sommes passionnés par ce que l’on fait. Il y a toujours quelque chose de neuf, des nouveaux challenges… 

 

Votre plus grande Fierté  

Miko : Faire ce que j’aime et voir que c’est apprécié et que je suis compris, ça me rend profondément heureux. Et aussi me dire que ce qu’on fabrique nous nourrit. Au sens premier et au sens spirituel, qu’on peut en vivre et faire vivre une équipe.

Ian : Avoir réussi à ancrer notre réputation grâce à la qualité. Et d’avoir des clients loyaux qui nous suivent et attendent nos prochains produits. 

 

Vos challenges 

Ian : Continuer ! Les temps sont durs pour de nombreuses industries, dont la nôtre, à cause du Brexit et du Covid. Nos plus grands challenges, c’est d’être partout à la fois, de rester polyvalents et d’être toujours créatifs - et de garder une vie équilibrée !  

   

Les bouteilles

 

3 questions sur votre calendrier 

 

Quel est votre rythme au fil des saisons? Pour Pink pepper, nous n’avons pas de timing de production, même si on utilise des produits de saison comme le miel.  Nous avons 300kg de miel en stock et on va pouvoir le distiller quand on veut. Sur les séries limitées, nous travaillons plutôt avec les saisons : le prochain produit Fractal, un spiritueux hybride, sera composé de bergamote fraîche de Calabre. Nous sommes en contact permanent avec le producteur, Francesco. Nous ne faisons pas pousser notre propre botanique pour l’instant mais nous nous rapprochons toujours plus des producteurs ! Pour le Covert, on utilise un miel fabriqué à côté de Bergerac et pour Pink Pepper un poivre rose de La Réunion. Notre vanille vient de Sao Tomé, en direct du producteur. En fait, on a co-créé et financé une coopérative pour nos producteurs de vanille sur place… Notre engagement va jusque-là.

Nombre de jours de travail sur l’année? 

Ian: J’habite un petit village et j’adore mon jardin, ma maison. Avant le Covid, je voyageais beaucoup pour mon métier et je cherchais l’adrénaline dans la frénésie des capitales comme Londres ou Oslo avant de retourner dans ma campagne, c’était un bon équilibre. Du coup, pas besoin de vacances !

Miko : Je ne m’arrête jamais. Même si je pars en voyage, c’est plus fort que moi, je vais voir des partenaires, je visite des distilleries locales ou des distributeurs…  

Moment préféré de la journée: le premier café du matin, un moment sacré de la journée, quand toutes les pensées se posent…

 

Et si on vous demandait…

Votre dicton ou adage:  

Miko : ‘Artistry and Spirit’ (de l’artistique et de l’esprit), nous l’avons même gravé sur nos bouteilles !

Ian : L’Expérimentation

 

Votre passion: 

Ian : La poterie, la cuisine et le vin rouge !

Miko : Le café, cuisiner et les voyages !

 

Si vous aviez 90 ans que diriez-vous aux plus jeunes?  

Miko : Travailler avec passion, patience et amour

Ian : Suivez vos passions !

 

Comment aimez-vous déguster vos produits?

Ian : J’ai testé récemment une recette d’endives avec notre Gin Pink Pepper, cuisiné avec un zeste orange et du jus orange, un délice ! J’adore l’agneau rôti et j’ai testé avec le Covert, ça marche très bien, tout comme en dessert sur une crème brulée. Avec notre édition spéciale x Anne-Sophie Pic, j’ai testé un risotto en utilisant du Gin à la place du vin blanc…

Miko : En terme de parfums, j’adore les feuilles de figuiers et la bergamote, j’en mets partout ! Je vous conseille quelques notes de Covert sur vos poissons en papillote, enrobée de feuilles de figuier et arrosé de jus de citron et bergamote !

Découvrir les produits de ce producteur