TOP CHEF à la casserole, émission du 24 février 2021

TOP CHEF à la casserole, émission du 24 février 2021

Nous sommes fans!!! Retrouvez-nous chaque semaine pour débriefer l'émission Top chef! Nous, les 3 cocottes de Bonjour Le Bon, avons décidé de passer Top Chef à la casserole...

Emission du mercredi 24 février 2021

Nombre de calories assises sur notre canapé: 1 bouteille de Champagne Pierre Gerbais, cocktails au gin de chez Audemus (le spécial signé Anne-Sophie Pic, une merveille)…c’est l’anniversaire de Karine ! Un repas TRES liquide.

 

Nombre de calories ingurgitées par le jury: 2 desserts à la poire, on espère qu’ils se sont rattrapés à la cantine. 800 calories.

 

Mot le plus utilisé pendant l'émission: gourmandise

 

Notre chouchou de la semaine: Charline (parce qu’elle a encore besoin de notre soutien et on y croit)

 

Notre cuisinier de la semaine: Thomas pour sa créativité et sa technique

 

Les 4 points marquants de la semaine: 

 

1- la décadence : le ton de la semaine était donné : alcool, caca...mais où va-t-on ? C’est certes l’anniversaire de Karine mais finir aux toilettes, on aurait pu trouver plus digne!

 

2- Andoni Luis Aduriz : bluffant ! L’œil et l’esprit, disent certains philosophes, en cuisine, cela fonctionne aussi. Faire du non mangeable à l’œil, un plat d’exception en bouche, c’est effectivement « jouer avec les sens ». Le savon et la mousse nous ont laissées sans voix. 

 

3- Les éplucheurs de folie. Vous les avez certainement remarqués dans l’émission : le découpe légumes spaghetti, le découpe légumes feuilles…Faisons un petit tour des éplucheurs et combien ça coûte ?

Le Rouet c’est celui qui vous découpe en 2 secondes tous vos légumes en spaghetti. La version professionnelle coûte environ 200€. Sinon, il existe la version économique : un éplucheur manuel dit « à julienne », vous le reconnaitrez facilement avec ses petites dents. C’est plus long, évidemment,  mais il ne coûte que 5€ et le résultat est très bien. 

Le découpe lanières pour légumes et fruits. Il permet d'obtenir des bandes larges et fines. Comptez environ 200€. Il y a quelques modèles à 50€ mais je doute du résultat. En revanche, certains robots le proposent en accessoires et le prix chute à 100€.  

4- La playlist de l'émission. Désolée pour la personne qui choisit la musique mais faut absolument changer de registre. Faire une émission de cuisine de haut vol et prometteuse avec un choix musical pareil, il y a dissonance. 

2 nouveaux épisodes de nos Bioman (et woman) de la cuisine:

 

  • Force jaune contre force violette, le combat de la patate
  • Force rouge contre force bleue, l’illusion du non comestible

 

« Patate dans la bouche » : on aime beaucoup le nom du plat…Cela donne super envie…Mais faites-nous rêver les gars, mettez des paillettes dans nos plats !

Première faiblesse de Pierre : il boit ! Et il se détend…Entrer dans un garde-manger avec tous les plus beaux produits du terroir et ressortir avec une b.i.è.r.e. Petit apéro sympa entre potes et bam, plus le temps de dresser l’assiette…mais le résultat est vraiment bien et la bière, la vraie bonne idée. Un dessert qui gagne. 

Les spaghetti de pommes de terre : tellement simple et évident qu’il fallait y penser. Bluffant à l’œil ! Bravo Chloé. Une idée recette à garder. 

Charline : il faut s’imposer mon petit bouchon ! Tu avais bien raison pour les huîtres. L’instinct féminin et la maîtrise. 

Faut-il encore s’étendre sur le plat d’Arnaud (n’y voyez aucun mauvais jeu de mot ????) ? Et bien non. 

 

Dernière chance : 

Mathieu contre Arnaud ou David contre Goliath.

Comme annoncé, Arnaud a remporté haut la main l’épreuve. Le montage a manqué quelque peu de suspens. 

Bon retour au pays Mathieu. Le potentiel est là et nous te suivrons.

 

 

Émission TOP CHEF du mercredi 17 février 2021

 

Nombre de calories assises sur notre canapé: 1 tablette de chocolat, 1 paquet de Muffins au chocolat, faibles nous avons été…A la tentation, nous avons cédée. NUL !

 

Nombre de calories ingurgitées par le jury: 3 pauvres plats, c’est la diète côté jury. 1200 calories

 

Mot le plus utilisé pendant l’émission: Umami, cette mystérieuse 5ème saveur (après le sucré, le salé, l’acide et l’amer) indéfinissable mais le Graal de la cuisine. 

 

Notre chouchou de la semaine: Charline (parce qu’elle vient d’arriver et elle a besoin de soutien)

 

Notre cuisinier de la semaine: Bruno

 

Les 4 points marquants de la semaine: 

1 – Le fumé, le brûlé, le brûlé, le fumé. Evidemment cela demande un peu de matériel et d’expérience voire d’expérimentation. Mais c’est aussi cela la cuisine. On trouve des fumoirs avec cloche dès 70€ mais ne vous attendez pas à un fumé incroyable. Pour le poisson ou la viande, pour un fumoir de qualité, comptez 300€. Sinon, faites-le vous-même en transformant un vieux barbecue.

2 - Kei Kobayashi : un personnage hors norme dans le monde de la cuisine. Avec ses cheveux peroxydés et son allure de teenager, il est d’une précision implacable et d’une ténacité sans égale. 5 ans pour élaborer une salade…dommage qu’il ne soit pas venu sur le plateau. La France peut être fière d’attirer ces talents et le métissage culinaire fonctionne à merveille. 

3 – Bravo, l’émission s’est terminée à 23H20 ! Merci.

4 – Les jeux de mots de Philippe Etchebest. Nous hésitons entre un futur partenariat avec Carambar ou l’écriture d’un recueil pour égayer les repas de famille...

 

Les duos : ça passe ou ça casse ?

Thomas/Arnaud : ça passe et ça gagne. 

Pauline/Baptiste : ça passe bien et ça gagne aussi. Notre Pauline s’est même assouplie. Serait-il l’heure de l’envol ?

Mathieu/Charline : ça passe. Les petits ensemble… Quand on sait qu’à vous 2, vous atteignez 40 ans, « le talent et la réussite n’ont pas d’âge », tu as bien raison Mathieu.

Sarah /Mohamed : ça ne passe pas. Qui est le Chef ? Sarah a pris la toque mais pas sûre qu’elle la reprenne. 

 

Les cœurs coulants avec une question fatidique…coulera ou coulera pas ?

Pierre : Coule pas trop. 

Mais il a gagné… Une pensée au Grand-père de Rodez et hop le miracle opère. Tout a l’air si facile pour toi, Pierre. Trop parfait pour être vrai…on t’a à l’œil. 

Matthias : coule moyen façon jus. 

Le plus intelligent dans l’idée du cœur coulant…un cœur aux cœurs. La question de l’émission : est-il le bon choix ? L’avenir nous dira.

Jarvis : Coule pas du tout.  T’aurais dû changer de chaussures.

Bruno : Coule trop bien. Patricia Kaas n’aurait pas dit mieux « Entrer dans la lumière ». Et tu l’as fait ! Chapeau. Le grand timide a mis tout son cœur dans son assiette et ça nous a donné faim. 

Chloé : Coule. Notre Maïté des temps modernes. Généreuse…mais pas très raffinée. Au moins, elle en est consciente. 

 

Dernière chance: 

Fairplay le Mohamed ! Le soutien n’empêche pas le combat.

L’assiette de Matthias : 1 heure, 3 préparations dont un jus, nous sommes bluffées. 

Good bye Jarvis ! Il faut admettre que c’était le candidat avec le moins bon niveau.

 

Émission TOP CHEF du mercredi 10 février 2021

 

Nombre de calories assises sur le canapé: zéro grignotage. Hyper sages, nous avons été. 

Nombre de calories ingurgitées par le jury: 20 plats avec une moyenne de 500 calories par plat soit 10000 calories (heureusement que les carottes étaient là pour faire baisser la moyenne)

Mot le plus utilisé pendant l'émission: Créativité

Notre chouchou de la semaine : Mohamed

Notre cuisinier de la semaine : Mathieu

La nouvelle saison démarre, alors c'est parti pour le débrief. 

 

Les 4 points marquants de la semaine : 

1 - Elles sont où les nanas ? Cette saison, 4 filles sur 13 candidats. Mais qu'est-ce qui se passe dans les cuisines des restaurants? Franchement, nous ne sommes pas là pour défendre la parité à tout prix mais quand même, pourquoi si peu de filles? La cuisine ne fait-elle plus rêver les femmes après des décennies passées derrière les fourneaux à nourrir toute la famille? Nous n'allons pas faire de la sociologie de bas étage mais il doit y avoir une raison... En revanche, derrière le petit écran, je pense que les audiences sont certainement plus féminines que masculines. Allez les filles, faut y aller!

 

2 - Tous les candidats ont été présentés sous toutes les coutures...sauf 2....et ils sont comme par hasard éliminés...merci pour le suspens!

 

3 - Vous savez qu'après minuit, on se transforme...est-il possible de raccourcir "Scènes de ménage" pour que nous puissions aller nous coucher à 23H30...

 

4 - Le coup de fourchette de Hélène Darroze! Quelle goulue. 

 

La présentation des candidats à notre sauce :

 

Matthias  : Présenté comme un branchouille sûr de lui et très prometteur. Finalement, cette image ne lui convient pas forcément et prometteur, oui! "Rien à foutre des réseaux sociaux"...Matthias, ne crachons pas dans la soupe. Allez, on te suit! Tu as gagné 1 fan.

Jarvis : Stylé...le Lucky Luke des cuisines. "Je suis venu comme je suis"... ça nous rappelle une publicité? Pas vous?

Baptiste : La crème branlée...il rit tout le temps mais ce rire cache-t-il quelque chose? Baptiste, couche-toi sur le canapé, il faut qu'on parle.

Mohamed : Le revanchard. Même avec 4 rouges, il ne s'est pas démonté et vive la Splash Tatin! Il est choupi "le gros bébé à son papa". 

Chloé : "Oh yeah!". Rassurante et réconfortante comme une mère! La féminité dans son état le plus pur. 

Thomas : Le Street Food Artist. Franco-américain, on a compriiiiiiiiiis ! Un super dessert.

Mathieu : Le Gordon Ramsay Belge. C'est vrai! Zéro complexe, zéro limite, la jeunesssssssse. Pas si vide ton tonneau!

Sarah : La tatouée Rock'n'roll...pas si rock que cela et ce n'est pas grave. La douceur a du bon.

Pierre : C'est le "Amir" de la cuisine, le gendre parfait, futur papa, voyageur, beau garçon...a-t-il des défauts? A la différence d'Amir, nous préférons goûter ta cuisine qu'écouter sa musique.

Arnaud : "Je tabasse tout"...pour quelqu'un qui n'arrête pas de répéter le mot "Cooooool", bizarre. Très jolie moustache. 

Pauline : Technique, rigueur, précision...Respire, gonfle tes poumons et décolle tes pieds du sol. 

Bruno : Pour quelqu'un qui n'aime pas être dans la lumière, il la capte bien. 

 

Message pour Stéphane Rottenberg : Toujours au top.  En fait, tu vis la même frustration que nous assises sur notre canapé...Le corps si près des plats mais la bouche si loin de la fourchette. 

La recette de la semaine : La sauce chimichurri. Cette recette traditionnelle d'Argentine viendra relever vos grillades, accompagner un poisson ou sera parfaite pour une marinade de poulet. Du persil, de l'origan (frais, c'est mieux), de l'ail, de la ciboule (cébette ou ciboulette), du piment rouge et de l'huile d'olive. Ciseler toutes les herbes fraîches (1/2 verre de persil et de ciboule, 2cs. d'origan), 5 gousses d'ail écrasées et ajouter le piment selon votre goût. Ajouter le jus d'un 1/2 citron vert, 2cs. de vinaigre de pineau rosé et 100ml d'huile d'olive. Réserver au frais. 

 

À la semaine prochaine!

Partager cet article :